Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark
<
>

Images de la page d'accueil

Cliquez pour éditer

Images de la page d'accueilBandeau avec du texte, des boutons ou une inscription à la newsletter

Cliquez pour éditer
Thomas LACOMME
11 septembre 2021
Prix Provins Moyen Âge 2021

Prix Provins Moyen Âge 2021

Le 11 septembre 2021, à 17h, au prieuré Saint-Ayoul  le Prix Provins Moyen Âge 2021 a été remis à Julie Claustre, maîtresse de conférence à l'Université Paris-1 Panthéon-Sorbonne, pour son livre Faire ses comptes au Moyen Âge. : les mémoires de besogne de Colin de Lormoye, Paris, Les Belles Lettres, 2021, ISBN 2251451692, 320 p., 25 €.

storage?id=1805169&type=picture&secret=l5heaqrzqAiQ9deBvKnyeqDbRaQBXZhQpbixauQ2&timestamp=1631350421

Le livre primé s'ouvre par l'édition inédite du livre de comptes de Colin de Lormoye, couturier du XVe siècle, installé à Paris, près de l’église Saint-Séverin. Le choix de l'autrice de placer la source en ouverture de son ouvrage rappelle que c'est l'honneur des historiens d'éditer des documents inédits qui permettent de mieux connaître les siècles passés.

Grâce à ses choix ecdotiques, Julie Claustre a su rendre ce document en ancien français accessible pour tous les lecteurs, spécialistes ou non de cette période. La lecture de cette source ravira par la chatoyance et la bigarure du vocabulaire du métier de ce couturier, à qui furent commandées des houppelandes, des pourpoints, des chausses, des jaquettes et autres chaperons. Les mots de cette profession sont d'ailleurs analysés plus loin dans l'ouvrage.

Après l'édition du document, l'historienne rappelle tout l'intérêt des comptabilités pour l'histoire sociale et économique médiévale. Elle analyse aussi la manière dont Colin de Lormoye a organisé ses comptes, comment il a écrit son texte, retrouvant sa main derrière les signes, et elle montre ce que cela dit de ses perceptions, de ses cadres de référence, de sa mentalité. Le livre réinscrit enfin Colin de Lormoye dans sa boutique, avec ses clients et, plus largement, dans le Paris artisanal et commerçant de la fin du Moyen Âge. Bref, Julie Claustre montre en 320 pages toute la richesse du métier d'historien qui cherche la chair des hommes du passé derrière l'encre des vieux manuscrits. Un livre puissant de rigueur méthodologique et d'intérêt scientifique, passionnant à lire. En trois mots : l'histoire totale !

storage?id=1805204&type=picture&secret=3DPLWFeDMh3E36ZCEFYvGrvMGYrOYsTwDhNmo1y8&timestamp=1631351311
0 commentaire(s)
Aucun commentaire pour le moment.