Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark
<
>

Images de la page d'accueil

Cliquez pour éditer

Bandeau avec du texte, des boutons ou une inscription à la newsletter

Cliquez pour éditer

La Maison Romane

Située rue du Palais, au pied de la Tour César, la Maison Romane, du XIIe siècle, est une des plus anciennes maisons provinoises. Au Moyen Âge, elle se trouvait entre le palais des comtes de Champagne et le quartier juif.

École à la période moderne, elle est achetée en 1961 par la SHAAP qui la restaure avec les aides de l’État, des collectivités territoriales et de la Sauvegarde de l’Art français. Un Musée municipal y est ouvert en 1967, devenu le Musée de Provins et du Provinois, contrôlé par la Direction des musées de France et qui porte le label « Musée de France ». Les collections présentées appartiennent à la fois à la SHAAP et à la Ville de Provins.

Indications bibliographiques

  • Gilbert-Robert DELAHAYE, "La cave occidentale de la Maison romane à Provins. Architecture et étude du comblement", Bulletin de la SHAAP, n° 147, 1993, p. 107-124.

La Tour du Bourreau

L’ancienne Tour carrée ou Tour du Matroy Saint-Nicolas appartenait à l’enceinte urbaine de Provins et daterait du XIIIe siècle. Elle fut affectée au logement du bourreau au XVIe siècle et subit des transformations importantes pour devenir un lieu d’habitation. Classée monument historique en 1932, la Tour du Bourreau fut achetée par la SHAAP en 1937, avec l’aide financière de la marquise de Maillé.

De récents travaux intérieurs avec l’aide de la Ville de Provins ont rendu possible une meilleure conservation des collections de bulletins et de livres qui s’y trouvent. Le Conseil d’Administration et le Bureau s’y réunissent régulièrement. 

Indications bibliographiques

  • André BARRAULT, "La Tour du Bourreau", Bulletin de la SHAAP, n° 114, 1960, p. 48-50.

La chapelle Saint-Hubert

Quand on va de Provins vers Troyes par la R N 619, peu après la sortie de Provins, après une longue côte, sur la gauche d’un virage, s’élève le petit bâtiment de la chapelle Saint-Hubert, construite au XVIIe siècle et qu’en 1967, Mme Lévêque céda à la SHAAP contre un franc symbolique, afin qu’elle en assure la conservation et la mise en valeur.

Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus